Poele à pellets Un site du réseau Renouvelable.com

Entretien : Comment utiliser son poêle à bois pour qu’il perdure ? 

L’acquisition d’un poêle à bois est une étape  mais il faut également savoir bien l’utiliser pour qu’il puisse chauffer efficacement et durer le plus longtemps possible. A travers cet article nous allons lister toutes les bonnes pratiques à adopter pour préserver votre poêle à bois ou à granulés.

Savoir utiliser son poêle
Un bon entretien d’un poêle passe tout d’abord par le choix d’un poele à bois adapté et ensuite par une bonne utilisation de celui-ci.
Commençons par les combustibles à utiliser pour l’approvisionnement de son poêle à bois ou à granulés. Préférez du bois sec avec un temps de séchage de 18 mois minimum, ceci ne concerne évidement pas les appareils fonctionnant aux pellets puisque ces combustibles offrent la garantie d’être bien secs (taux d’humidité inférieur à 10%).
Il est également conseillé d’opter pour des produits de qualité. Afin de vous aidez à juger de la qualité d’un produit bois, plusieurs labels existent :

  1. NF : Norme Française qui garantit la qualité du bois et le taux d’humidité
  2. France Bois Bûche : Charte France Bois Bûche luttant contre le travail au noir et pour la qualité du bois
  3. NF Hautes énergies : Norme Française pour les granulés pellets
  4. Din/Din + : Norme allemande de qualité de référence pour les granulés pellets
  5. En+ : Norme espagnole de qualité de référence pour les granulés pellets
    Tous ces indicateurs sont là pour vous épauler dans le choix de vos combustibles, ils en existent d’autres, ceux la étant les plus courants.

Une fois que vous utilisez un combustible de qualité dans votre appareil, il est essentiel de surveiller lors de son utilisation la température des fumées. En effet lorsque votre poêle chauffe, il dégage des fumées. La température de ces fumées est une valeur importante à contrôler pour éviter d’endommager votre appareil.

Inférieur à 110° C, la température est considérée comme trop froide, ce qui signifie que la combustion de votre bois de chauffage est incomplète. Le feu couve et produit de la fumée ce qui dilapide de l’énergie. Ceci est très mauvais pour votre poêle mais également pour votre porte monnaie.

A plus de 250°C c’est l’inverse qui se produit, la température est trop élevée, il y a donc une consommation excessive de combustibles bois et la forte température risque d’endommager votre poêle.
Vous l’aurez donc compris, la température idéale pour protéger votre poêle et pour profiter d’un rendement maximum doit être comprise entre 110°C et 250°C. Cela vous procurera une chaleur tout à fait confortable tout en ayant une combustion efficace et un bon rendement.
Pour se rendre compte rapidement et simplement de la température des fumées dégagées par votre poêle, on peut utiliser un thermomètre pour poêle à bois. Ce petit appareil se vend dizaine d’euros, somme modique comparé aux économies que va vous procurer son utilisation. On peut aussi éviter le feu continue et ses températures basses et éviter les montées brusques de chaleur quand on ajoute trop de bois ou des cartons.

Gérer les températures de combustion, cela revient à mieux chauffer, moins polluer et assurer une vie bien plus longue à l’appareil de chauffage. On comprend dès lors pourquoi les poeles à granulés sont si performants : la combustion est étudiée par des sondes de température pour des réglages optimisés en permanence. CE que le poele à granulés fait électriquement, on peut aussi essayer de le faire manuellement.

devis poele granules

Fonctionnement du poêle à granulés

Poêle étanche

Poêle canalisable

Poêle hydro

Régulation et réglages

Entretien et maintenance

Conduits

Bruit


Actualités

 

|Contact |Reproduction interdite : Poele a pellets .net - Votre publicité sur ce site